top of page
  • Photo du rédacteurAnne Atlas

Les 5 étapes de la démarche appréciative (méthode des 5D)



Marre de passer du temps à identifier les problèmes internes ? A chercher les causes d’un dysfonctionnement sans trouver des pistes pour améliorer les choses?


Et si vous misiez sur les atouts de votre structure pour y enclencher le changement ?


La démarche appréciative peut vous y aider ! C’est une méthode d’accompagnement au changement qui se concentre sur les ressources positives d’une structure et les moyens de les mobiliser dans le futur.


Idéal pour initier un changement organisationnel et s’assurer d’un engagement fort, d’une coopération renforcée de ses collaborateurs.


La démarche appréciative : qu'est-ce que c'est ?


Il s'agit d'une méthode d'accompagnement au changement collectif, structuré et participatif basée sur les principes de la psychologie positive.


La démarche appréciative recherche dans des expériences concrètes, les forces collectives et individuelles, facteurs de réussite afin de se projeter et de construire le futur.


La méthode s'appuie sur ce qui produit déjà des résultats, sur les talents et les forces de la structure, sur la base des succès passés.


Elle permet de susciter les échanges et la collaboration entre toutes les parties prenantes. Elle facilite l'engagement des acteurs du changement.


Quelles sont les étapes de la méthode ?


La démarche se met en place sur plusieurs séances de travail avec l'ensemble des parties prenantes. Elle se structure en 5 étapes.


1. La définition


La première étape consiste à définir clairement, de manière stimulante et positive, un projet en cohérence avec les enjeux de l'organisation.


2. La découverte : "ce qui est"


La seconde étape consiste à identifier le socle positif de l'organisation.

Il s'agit d'organiser des moments d'échanges autour des motivations et des ressources individuelles pour réussir.


3. Le devenir : "ce qui pourrait être"


La troisième étape consiste à imaginer l'avenir le plus désirable ou chacun.e pourra se projeter.

Cette étape amplifie les facteurs de succès et la dynamique de réussite de l’entreprise, de l’équipe, de tous.


4. La décision : "ce qui devrait être"


La quatrième étape consiste à synthétiser les plans d’actions innovants à partir des propositions à fort impact préalablement formulées à l'étape précédente.

Cette étape permet la remise en question des habitudes et encourage le renouvellement des pratiques


5. Le déploiement : "ce qui sera"


La dernière étape consiste à mettre en oeuvre les changements



C'est parti !

63 vues0 commentaire

Comments


bottom of page